En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Arts plastiques

Des médiateurs pour la Biennale

Publié le jeudi 4 janvier 2018 18:26 - Mis à jour le samedi 6 janvier 2018 14:44
IMG_1937.jpg
Ce vendredi 22 décembre, les élèves de 6e7, un peu tendus, accueillaient ceux de la classe de CM2 de Mme Bertaille, à l’école de la Jomayère, pour les emmener découvrir quelques œuvres majeures de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon.

Ça faisait déjà plusieurs semaines que la tension montait... Répétitions en solo ou à plusieurs, écriture et réécriture des scénarios de visite, entraînements au théâtre (merci Mme Cros !), révisions des biographies des artistes et du vocabulaire de description, tout le monde s'affairait, vaguement inquiet… Mais désormais, plus moyen de reculer, le grand jour était arrivé !

 

À peine arrivés au Musée d’Art Contemporain, tout ce petit monde était pris en charge par l’équipe de la Biennale : nos deux médiatrices préférées, Maud et Marie, mais aussi Marie Mulot, responsable du service médiation, sans qui nombre de projets ne pourraient pas voir le jour !


Prestement, les élèves sont répartis entre les adultes, il est décidé que chaque groupe se postera, avec son badge de médiateur, devant « son » œuvre, et attendra les élèves de CM2, rassemblés en tous petits groupes.

 

 

 

Après quelques hésitations, quelques balbutiements et quelques trous de mémoire dus au stress des débutants, nos médiateurs en herbe s’enhardissent et vont même solliciter d’autres groupes de visiteurs. Enfants, adolescents, mais aussi adultes vont se montrer curieux et intéressés par ces guides d’un autre temps !


Rapidement, les déplacements à l’intérieur des installations sont réglés au millimètre et les questions fusent. Nos médiateurs, emballés, s’étonnent eux-mêmes : « On pensait que ça allait être difficile, mais en fait, ça marche tout seul ! ».


Au bout d’une heure et demie de visites ininterrompues, tous les élèves, médiateurs comme visiteurs, sont ravis. Les médiatrices, impressionnées, s’inquiètent : vont-elles devoir prendre leur retraite tout de suite ? En tous cas, les adultes ne cachent pas leur plaisir de voir les progrès réalisés par les élèves durant tout le projet : ils vont même les faire applaudir !

 

 


Sans doute certains de ces élèves de 6e — et pourquoi pas de CM2 ? — ont-il profité des derniers jours de la Biennale pour amener leurs familles découvrir les œuvres et, de nouveau, porter fièrement leur badge de médiateur !